CONTACTS

+33 (0)5 56 92 75 73

Icronos-AFIFA

207, rue Pelleport

33800, Bordeaux, France

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 icronos.

A propos

La création de l’Association du Festival International du Film d’Archéologie de Bordeaux (AFIFA) en 1986 est née d’une volonté partagée : celle de plusieurs bénévoles girondins désireux de communiquer à un large public les avancées de la recherche archéologique à travers le film documentaire.

Dès sa première édition en 1988, le festival ICRONOS a réuni une large participation d’archéologues et d’universitaires et suscité le fort intérêt des réalisateurs et des producteurs. Les spectateurs sont venus en grand nombre et ont apporté à l’événement un enthousiasme qui a fait du festival un moment d’échanges exceptionnels entre chercheurs, réalisateurs et spectateurs de tous âges et de toutes origines sociales. Collectivités, partenaires et bénévoles ont décidé de poursuivre l’aventure en programmant l’organisation d’un festival tous les deux ans.
 

C’est ainsi que le Festival International du Film d’Archéologie-ICRONOS s’est fermement installé dans le paysage culturel girondin, devenant à ce jour l’une des plus anciennes manifestations de notre territoire, grâce au soutien renouvelé des collectivités locales.

L’une des plus attendues aussi par ses acteurs et au-delà : les archéologues, les réalisateurs et un vaste public sans cesse plus nombreux. Le festival a acquis un rayonnement hors du cadre national puisqu’il s’inscrit dans un réseau d’autres festivals similaires (Kiel, Athènes, Rovereto, Bruxelles, Split, Nyon, Irun, Toulouse, Amiens, Narbonne, Besançon, Eugène...), pour certains créés sur son modèle.
 

En dehors du festival, l’association organise des conférences et des projections-débats à destination du grand public et particulièrement du public scolaire.
La communauté scientifique de Gironde accompagne ICRONOS dans ses actions.

Cap Sciences/Cap’Archéo, la DRAC de la Nouvelle-Aquitaine, le LaScArBx, l’Inrap, le musée d’Aquitaine, le Pôle d’Interprétation de la Préhistoire des Eyzies, ou encore les affaires culturelles de la ville de Bordeaux, sont ainsi des soutiens solides qui assurent la crédibilité des actions de l’association comme le rayonnement national et international de son festival.

Par ses actions, ICRONOS tente d’abréger la distance entre les travaux scientifiques des laboratoires universitaires, et le public de non experts. La gratuité des manifestations s’inscrit dans cette démarche de médiation et de démocratisation du savoir. C’est aussi l’ouverture vers des publics éloignés des pratiques culturelles, socialement ou géographiquement. C’est enfin le maintien de relations intergénérationnelles, promotrices d’un renforcement du lien social.